Billet d’humeur: Les blockbusters c’est de la merde?

Salut à tous,

 

J’espère que vous allez bien et que votre rentrée s’est bien passée. Il n’ y aura pas de lookbook pour cette semaine, je ne pense en faire que de temps en temps pour pouvoir apporter plus de critiques et d’analyses sur des œuvres qui me tiennent à cœur (et la liste est longue).

Durant cette rentrée et pendant ces cours que je trouve très intéressants un constat a pu se faire sur la diffusion des œuvres cinématographiques en France comme le blockbuster Ben Hur diffusé sur plus de 500 écrans cette semaine et qu’à côté des films d’auteurs comme La nuit et l’enfant qui n’est diffusé que dans 3 salles.

Je dois admettre que certaines choses me font peur comme la réussite commerciale de Sucid Squad réalisé par des actionnaires de Wall Street (disons-le clairement) détruisant par la même occasion la créativité d’un réalisateur hollywoodien (si on a réussi à vendre ce film alors qu’on a aucune connaissance du cinéma pas besoin d’embaucher des personnes créatifs puisqu’on arrive à le vendre quand même). J’avais peur d’être parano mais l’avis du fossoyeur de film m’a conforté sur mon opinion. Je ne suis pas la seule à ressentir le manque de création des studios Marvel et DC comics du moins en terme de films même si certains de leurs films n’en manquent pas.

Cela me remet aussi en question sur les films que je traite. J’adore les films et je m’y intéresse de près ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Du coup tout le monde ne se rend pas compte forcément de ça et/ou n’ont pas connaissances des œuvres d’auteurs (pas de budget pour les pubs).

J’ai donc envie de vous faire découvrir ces films dont peu de gens parlent. Attention, je préfère prévenir mais ces films-là ne sont pas des feel goods movies dont le but n’est pas de se faire choyer  et de se divertir pour faire de l’audimat. Ces films peuvent bousculer, mettre mal à l’aise (et c’est sans doute pour ça qu’ils fonctionnent moins bien). Alors pour certains d’entre vous qui n’avez pas l’habitude de ce type de films comme Les montagnes sacrées ou Eraserhead cela pourrait vous rebuter.

Je sais que quand les gens vont voir des films c’est pour se détendre, s’amuser, se divertir, penser à autre chose blablabla et je le fais aussi (il n’y a qu’à voir des films que j’ai traité jusqu’à maintenant). L’été et pendant les vacances surtout j’aime regarder des « feel goods movies » comme les cours ont repris je me remets dans des films un peu moins communs. Oui j’aime regarder des blockbusters (car ils ne sont pas tous merdique certains sont très bien comme Matrix) et regarder des films méconnus car ces deux types de films sont essentiels et que c’est important de ne pas se fermer dans un type. Les cinéphiles intellos (cliché haha) ont tendance à dénigrer les films et surtout les publics des blockbusters/gaumont et vice versa (placement de film haha).

Je trouve ça dommage pourquoi ne pas rallier les deux et surtout pourquoi jeter la pierre au public « facile » alors que ce sont pour la majorité, des gens qui n’ont pas de connaissance particulière dans le cinéma et donc ne savent pas forcément qu’il y a un cinéma d’art caché. Quand on voit 50 fois l’affiche d’un film ou il y a écrit « le meilleur de l’année » c’est facile de se faire avoir et difficile de remarquer les petits films qui n’ont pas de budget pubs. Avant de m’intéresser au cinéma, Truffaut, Godard me semblait lointains et  pédants sans même les connaitre. J’avais le sentiment que les films d’auteurs sont forcément des films mégalo, intello or pas du tout. Quentin Dupieux  est l’exemple même du cinéma d’auteur qui ne se prend pas au sérieux, décalés, WTF.

 

Le cinéma avant d’être un produit est avant tout un art et j’ai envie de vous faire découvrir cet aspect. Je sais que je prends des risques dans le sens  où je risque de parler de films qui n’intéresseront qu’un petit nombre mais je préfère parler de ce que j’aime que de parler pour conforter les gens. Je prends bien entendu l’avis des lecteurs en compte car un blog ça ne se fait pas tout seul, il y a moi qui écris et vous qui m’interprétez et me répondez. Dorénavant je parlerais d’œuvres un peu plus méconnus (et pas uniquement français ou américain) mais je parlerais aussi de blockbusters car je ne veux pas les dissocier et parce que le cinéma faut l’apprécier.

 

PS : je vais corriger mes anciens articles car des fois en me relisant je me rends compte que je fais pas mal de fautes mais je ne les vois que bien plus tard (genre au bout de plusieurs semaines haha).

 

J’espère que cet article vous aura plût, dites-moi en commentaire votre avis dessus ça m’intéresserai. Merci de me suivre, vous êtes de plus en plus nombreux, vous ne pouvez pas savoir à quel point vous me motiver à continuer.

Publicités

les Chroniques de Blanche-Neige, mais ou est-elle?

Salut mes chats curieux,

blanche-neige.jpg

Aujourd’hui pour la première fois sur ce Blog je vous parle d’une déception, bon je savais déjà que la déception serait la car quand je suis allée voir Blanche-Neige et le chasseur lors de sa sortie. J’ai été plus que déçue d’avoir mis 7€ là-dedans, hormis les personnages , l’histoire n’est pas très liée au conte (bon ok il faut faire évoluer les choses, mais la c’est pas de l’évolution c’est de l’éloignement). Ce qui m’a le plus déçu dans ce film ce sont les décors encore plus la forêt enchanté ou tout est beau tout est gentil. Je n’ai rien vu de magique la-dedans (et pourtant je suis bonne public). Mais j’ai un soucis avec les décors hyper travaillés, hyper chargés (c’est pour ça que je n’arrive pas à apprécier des films tels que Titanic ou Avatar de James Cameron, il y a trop de poudres aux yeux pour moi et ça picotte). C’est le cas pour le premier volet des chroniques de Blanche-neige. Quand j’ai vu cette forêt censée m’hypnotisée je me suis dit c’est tellement beau que ça fait superficiel et faux on est loin de la magnifique forêt de princesse Mononoké avec l’esprit de la forêt. Ca au moins c’était beau à en pleurer car la beauté ne se résume pas à des papillons et des fleurs non sa beauté se trouve dans son âme. Et quand on voit comment Ghibli nous montre une forêt on y voit un réel intérêt, une conscience écologique présente alors que quand on voit la forêt hollywoodienne de Blanche-neige grosse déception, on en rajoute des couches pour que ça fasse jolie mais on ne sent pas l’âme de la forêt. C’était le passage censée être le plus magnifique du film au final c’est celui qui m’a le plus déçue.

Du coup ,hier soir j’ai regardé le deuxième, dont l’histoire était beaucoup mieux, je comprenais mieux ou allait l’histoire. Par contre elle est ou Blanche-Neige? (parce que ce sont ses chroniques du coup il aurait fallut appeler chroniques du chasseur de Blanche-Neige puiqu’il est question de lui dans le premier et deuxième volet, mais c’est moins banckable). Je suis un peu plus rassurée car ils en ont fait un peu moins sur la forêt c’était déjà plus agréable à voir et le royaume de glâce n’était pas moins magnifique, tous comme les costumes de Ravenna et Freya (ça par contre on ne peut pas leur enlever). Mais je trouve que ce film n’était pas utile (on utilise juste le mythe de Blanche-neige pour crée une histoire qui n’a rien à voir). D’ailleurs dans le deuxième volet  la première partie se situe avant le volet un et dans la deuxième après le volet un, donc voila, si vous voulez regarder dans l’ordre chronologique essayez mais je pense pas que ce soit ce qu’il y a de mieux haha.

Voila pour cette petite déception ,après le film se laisse regarder mais au bout d’une énieme production hollywoodienne qui ne jure par des suites c’est un peu navant :). N’hésitez pas à me donner votre avis sur ce film, je sais que mon copain l’a bien aimé lui^^ Prenez soin de vous et à un prochain article 🙂