La La Land donne le La!

Hello Hello !

Je suis silencieuse ces derniers temps parce que j’ai été prise dans un engrenage frénétique sans fin ou les projets s’enchaînent les uns après les autres comme Denis Lavant qui enchaîne les personnages sur personnages dans Holly Motors que j’ai vu dernièrement. Métafilm dont j’espère avoir l’occasion de vous parler un jour (d’ailleurs depuis que je retourne au ciné-club, et Dieu que ça m’avait manqué, je découvre des œuvres surprenantes).

Mais aujourd’hui ou plutôt ce soir, car je sors tout juste d’une avant première (avec un petit détour à Del Arte car je ne suis pas inspiré si j’ai (la tête comme) le ventre vide) et c’est celle de LalaLand alors je vais vous parler de ce film.

Résumé :Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…Le destin va réunir ces doux rêveurs,mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood?

Étant une fan des chorégraphies de Bob Fosse et des comédies musicales des années 50, les danses de La La Land manquaient de spectaculaire, étant presque toujours en duo, sauf la première et la dernière comme toutes comédies musicales qui se respectent (ce serait un peu comme un western sans la grand duel finale il manquerait quelque chose) ça envoi moins du lourd. Bob fosse aimait mettre beaucoup de danseurs pour désacraliser les stars du coup pour LalaLand ca n’était pas le but bien au contraire puisque ces deux inconnus qui dansent un jour dans les étoiles de l’observatoire Griffin finissent par y atterrir tant bien que mal, mais la vue des étoiles est plus belle que celle depuis les étoiles.

Après en avoir discuté avec des copines après la séance on a vu pleins de références différentes de comédies musicales notamment chantons sous la pluie quand Ryan Gosling fait le tour du lampadaire , parler des claquettes, un américain à Paris,.. Mais Ryan Gosling et Emma Stone se complétaient très bien en tant que partenaires de danse et même dans le jeu des acteurs, personnellement je trouve que les passages ou Ryan Gosling joue le mieux c’est quand il ne parle pas mais après sa voix vf ne le mettait pas en valeur contrairement à Emma Stone qui se fondait assez bien.

On a beaucoup aimé les chansons chantées mais on a trouvé dommage que la musique leitmotiv du film qui vient quand même de Sébastien ne soit pas du jazz .Même si il y a une base de Jazz elle perd cette identité. Le personnage principal est quand même un passionné de Jazz dans ce qu’elle a d’authentique, dans ce qu’elle raconte, car le jazz est une rencontre entre l’harmonie savante européenne et la rythmique (le swing) de la culture noire et je trouve que « city of stars » manque de swing. J’ai d’ailleurs appris récemment par un de mes profs passionné de Jazz que le jazz des années 20 désignait la musique populaire et moderne de Broadway et que la véritable identité du Jazz telle qu’on la connaît aujourd’hui apparaît dans les années 30. Car le chanteur de Jazz (1927) ne chante jamais de Jazz mais justement le même genre que celui qu’on retrouve dans le film, hormis quelques passages où le Jazz pure est présent.

Afficher l'image d'origine

Linus Sandgren le Kandinsky du cinéma!

Si le scénario comme toutes les comédies musicales n’a pas de quoi casser 3 pattes à un canard (excepté peut-être Cabaret et Chicago) je rencontre enfin le travail de Linus Sandgren le directeur de la photographie que j’ai découvert il y a quelques jours sur la newsletter de l’AFC puisqu’il en était l’invité. L’entendre discuter de l’équipe avec qui il a travaillé, les anecdotes sur le choix des éclairages qui impactent sur la robe d’Emma Stone. (Bref un travail de collaboration et d’inspiration). Ca m’a mit des paillettes pleins les yeux en me disant « olala j’espère que moi aussi je pourrais bosser comme ça un jour » ! Pour l’instant je me délecte de Lalaland et il me tarde de voir d’autres œuvres sur lesquelles il a travaillé.

Afficher l'image d'origine

Pour en revenir à l’esthétique visuelle du film car même si l’axe principal d’une comédie musicale reste principalement sur le son en jouant sur les niveaux sonores et c’est là que Linus Sandgren joue un rôle important ce sont ces plans magnifiques très colorés à la Kandinsky qui passent soudainement à du clair obscur de Le Caravage. (Ma culture picturale étant limitée et je la dois à ce que j’apprends durant mes études ces plans m’ont fait penser à ces peintres quelqu’un d’un peu plus expert saura sans doute mieux que moi les possibles inspirations de Sandgren). Mais je reste fascinée par le changement d’état de la lumière quand les personnages commencent à chanter, s’isolant des autres et du monde qui les entourent, découpés sur un fond noir tantôt vif. L’utilisation de la pellicule 35mm anachronique très classique en Panavision montre aussi la beauté du paysage mais aussi de la lumière naturelle d’un ciel rosé.

Afficher l'image d'origine

Si le propre de l’homme est le rire je n’en reste pas moins persuadé que le propre de la comédie musicale c’est une rythmique colorée que ce soit dans les costumes (la robe mauve ou jaune d’Emma, les rideaux vert de son appartement, les néons rouges des enseignes,…) un ensemble de couleur vives et de lumières se transformant au son de la musique car le jazz se joue avec une palette sombre et or et la comédie de Broadway avec des couleurs plus vives, à chaque son sa couleur comme faisait Kandinsky.

Afficher l'image d'origine

Ca fait longtemps que je n’avais pas vu une comédie musicale si proche de celle des années 50 et je trouve ça sympa, c’est un film à voir sur grand écran naturellement. J’ai hâte d’avoir vos avis la-dessus 🙂

Christmas Wishlist

Salut tous le monde,

Je suis super contente de vous faire un article Wishlist qui est une première sur mon blog (je l’ai appelé liste de noël mais elle est aussi faite pour le reste de ma vie bien-sûr).

D’ailleurs petit sondage demain c’est le premier et je me suis acheté 2 calendriers de l’avent (un beauté et un bijoux) ça vous intéresse que je vous fasse un récap tous les 5 jours de ce que j’ai eue ou pas? (je me dis un article par jour pour présenter 2 cadeaux je pense que c’est pas trop la peine,non?) si vous avez des idées n’hésitez pas en commentaire à me les soumettre (ou alors 1 photos par jour sur instagram ou en instastory et un récap à la fin?)

C’est parti pour la wishlist :D: Je me rends compte que la plupart des chose que je souhaite sont surtout technologiques (sorry).

 

Technologie:

Un nouveau smartphone (qui appelle, envois des textos, fait des photos de bonnes qualités et à assez de puissance pour que je puisse avoir instagram + mon application pour faire du sport car en ce moment avec le mien c’est soit l’un soit l’autre, avoir snapchat serait un plus même si ça va me couper d’avantage du monde réel…) pour l’instant j’ai pas d’idée j’aimerai bien récupérer le LGg2 de mon copain quand il s’achètera le prochain parce que pour être honnête avec vous j’ai pas envie de payer un téléphone qui n’en vaut pas son prix (genre Iphone) et puis quand on voit la façon dont c’est fabriqué je les utilise jusqu’a la corde et je préfère acheter d’occasion (comme ça je culpabilise moins d’être responsable des guérillas en Afrique.

 

Un ordinateur sur lequel je pourrais utiliser Adobe premiere pro, donc avec un processeur core i7 (au moins 8 coeur même si 16 serait un luxe) avec pas mal de RAM et une bonne carte graphique donc dans les 1000€ à peu près (vu qu’il me le faut portable, ça coûte moins cher d’avoir une tour mais je me déplace pas mal).

J’ai un reflex (Nikon D3300 et un objectif de longue focale variable donc 18-55Mm) j’aimerai du coup avoir une échelle de focale plus grande avec un objectif variable dont la focale serait plus courte (avec donc une profondeur de champ plus grande) en termes de prix un 55-200mm serait le mieux même si la lentille serait moins bonne que pour un objectif fixe (mais bon 200€ l’objectif fixe cimer!).

 

Un micro RODE pour enregistrer le son je l’ai trouvé sur Amzon 30€ de moins qu’à la FNAC à voir

 

Des éclairages (puisque mon appartement manque de lumière en plus) j’ai trouvé un bon kit à prix raisonnable qui peut dépanner pour ce que je veux vraiment à savoir la totale (mandarine, filtre, gélatine, réflecteur de lumière,….) mais je pense qu’à mon échelle ce kit servira (par contre je ne sais pas si on peut y ajouter des filtres, gélatines ou changer l’ampoule si on a pas envie par moment d’avoir de la lumière douce et blanche).

 

Voila pour la technologie on va passer à une catégorie plus réaliste et abordable 😉

Lifestyle/Random :oui tout ça là!

Du thé de palais des thés (parce que je suis une dingue de thé donc oui si on m’en offre pour noel c’est le plus beau cadeau du monde):

Un planificateur (en faite je me le suis déjà offert j’attends de le recevoir même si c’est dans très looongtemps et je vous ferai un article sur lui et sur de la papeterie, n’hésitez pas à me dire si ça vous intéresse). J’ai besoin d’être mieux organisé que les années précédentes puisque je suis en transition avec le monde du travail et la fin de mes études, d’ou mes nombreux projets qui vont me permettre de mieux passer ce cap.

Le charme discret de l’intestin, j’entends tellement parlé de ce livre et moi qui est envie d’écouter un peu plus mon corps je pense que ça ne me ferai pas de mal:

Miracle Morning pareil j’entends beaucoup de gens dire que ce leur livre leur à apporter beaucoup, et appris à avoir plus de temps pour faire des choses simple mais nécessaire pour se sentir bien, hâte de le découvrir

 

Soin/Mode: la catégorie la moins pleine mais quand même il y en a.

Une clarisonic enfin une brosse nettoyante quoi, j’en entends que du bien mais j’aimerai bien le vérifier par moi même (dites-moi si vous en avez testé une et laquelle ça m’intéresse avant d’investir dedans ;))

 

Ma mère m’a dit qu’elle allait m’offrir un sac à main pour noël (bon j’en ai clairement besoin d’un puisque mes lanières s’éliment et vont finir par casser d’un jour à l’autre). J’ai hâte de l’avoir je trouve qu’il est hyper original et je ne l’ai encore vu  sur personne ce qui pour moi est un bon signe. Voici ou on peut  shopper le sac à main magnifique.

 

J’espère que cette wishlist vous à plût dites moi la vôtre (un lien vers votre article ou autre si vous l’avez fait sur une autre plateforme j’adore découvrir des nouveaux produits :)) bien-sûr j’ai extrapolé au maximum cette wishlist je n’ai clairement pas envie d’avoir toutes ces choses en un noël mais bien au fil des années (sinon comment prendre le temps d’apprécier chaque objet et apprendre à l’utiliser).  Prenez soin de vous  et à un prochain article.

 

 

 

 

Ma blog Roll

Hey mes chats curieux,

Comme vous avez pu le voir je n’ai posté aucun article cette semaine. Pas d’inquiétude c’est le rush de la rentrée et d’ailleurs je vais vous faire un article sur mes projets de ce premier semestre pour vous expliqué pourquoi j’aurai des absences sur le blog. Cette semaine j’ai encore le temps de vous écrire 2 articles mais je ne peux pas prévoir pour les semaines à suivre.

J’ai décidé de vous présenter ma Blog Roll, pour celles/ceux qui ne savent c’est une liste des blogs qu’on suit alors j’espère que ma liste vous plaira et vous fera découvrir d’autres blog.

Mes copines

https://jolihibiscus.wordpress.com/

https://leschroniquesdesalome.wordpress.com/

https://lemondededounia.fr/

http://leslecturesdeyuiko.esy.es/

Mes inspiratrices

http://www.charliesugartown.com/

http://www.adriannetrends.com/

http://quotidiendunefille.blogspot.fr/

Mes Rennaises

http://www.plusmaevane.com/

http://www.elofancy.com/

http://wholetthegirlsout.blogspot.fr/

http://www.maella-b.com/

Voila j’espère que cela vous donnera envie de faire la vôtre. Bien entendu la mienne reste encore courte ça fait seulement 3 mois que je blog et que je m’intéresse au blogging. Avant je ne connaissais que deux blogueuses qui d’ailleurs sans elles je n’aurai pas ce blog c’est Yuiko (du blog Les lectures de Yuiko) et Charlène (du blog Charliesugartown).

Prenez soin de vous à prochain article.

PS: source de l’image http://blog.domial.fr/ambiance-cocooning-hiver

Lookbook: Pyjama Party #5

Salut mes chats curieux,

 

Dernier lookbook de la semaine je ne sais pas quand est-ce qu’on en refera un mais avec Ana on a tellement aimé faire ses shoot et réfléchir aux tenues qu’on a qu’une hâte c’est de recommencer sur d’autres thèmes.

J’espère que le dernier look sera à votre goût , c’est un peu le look « posey sur mon canapé » avec ce jogging bordeaux de chez Bershka et ce tee-shirt loose qui vient d’une université allemande sur lequel est écrit PEACE LOVE LIBERTY (cadeau de mon frère).

dsc_0179dsc_0178dsc_0173dsc_0175

Prenez soin de vous et à un prochain article.

6 Séries qui tuent #2

Salut mes chats curieux,

Aujourd’hui on se retrouve pour la suite des séries qui ont bercés mon adolescence et mon entrée dans le monde des adultes. Certaines sont finis depuis des lustres, d’autres annoncent leur « come back »  et d’autres encore sont en cours de production. Beaucoup préfèrent qu’on parle des séries qui sortent cette année mais je trouve ça dommage de ne pas s’intéresser à des anciennes qui visuellement n’ont presque pas vieillie et sont tellement cools qu’elles se laissent regarder 5ans plus tard.

 

La première série fait partie de ce cas. J’avais commencé à la regarder sur M6 quand elle sortait de façon hebdomadaire et je me suis maté tous les épisodes il y a 2ans alors qu’elle était fini depuis quelques années : Médium. C’était l’une des premières séries avec Dr House que je regardais assidûment (d’ailleurs je n’ai pas pu le mettre dans le classement même si bien entendu je vous la conseille et même re-conseille). C’est l’histoire d’Allison, une mère au foyer avec un mari extras, 3 filles blondes comme la paille extra aussi, bref tout va bien dans le meilleur des mondes. Mais une série ou tout va bien n’intéresse personne, un jour Allison commence à faire des rêves étranges qui semblent très réels. Non seulement ils semblent mais en plus ils se réalisent. Ces rêves sont principalement des rêves sur des meurtriers, kidnappeurs,….. Cette série policière avec un petit côté fantastique vous embarque dès le premier épisode. La trame reste toujours pareille d’un épisode à l’autre mais l’intrigue change ce qui fait qu’on se laisse emporter par l’univers sans déchanter puisqu’on est habitué au déroulement sans deviner qui est le coupable. Et parallèlement à ces intrigues policières, il y a le côté plus intimes de la famille d’Allison mais aussi des relations qu’elle noue avec les policiers avec qui elle travaille comme le procureur Devalos par exemple.

 

 

Bon à la base j’étais un peu trop jeune pour la regarder et c’était surtout mon frère et mon père qui regardaient cette série même si je m’incrustais parfois devant la télé. J’ai redécouvert cette série il y a un an. Je me suis retapé toutes les saisons, épisodes par épisodes en quelques semaines j’avais tout vu. Les 4 saisons, j’ai reconnu des moments dans certains épisodes (surtout la saison 2) et j’ai redécouvert les autres saisons qui sont toutes aussi bien les unes que les autres. Ma préférée reste quand même la première, celle où on pose les bases de l’histoire le pourquoi du comment, les personnages (ce qu’ils ont fait, leurs personnalités, leurs psychoses aussi). Le fait que l’histoire se passe dans une prison (donc un même lieu confiné) on pourrait penser que le décor reste secondaire (car les personnages évoluent dans le même espace) et qu’on va miser sur les développements des personnages (ce qui a été très bien fait). Mais en réalité le lieu, la prison fait partie intégrante de l’histoire principale c’est même le fil conducteur de chaque épisode et de chaque personnage entre eux. Le fait que Michael Scofield soit le noyau de cette histoire et qu’il se soit fait tatoué sur tout le corps le plan de la prison a permis cela et les autres personnages agissent directement sur le lieu (et donc sur le corps de Michael Scofield) : quand Sucre le blesse (faisant disparaitre un morceau de la prison) et quand le Dingo qui a une mémoire incommensurable doit lui dessiner la partie perdue. Donc non seulement ils agissent sur Scofield même mais en plus sur la prison elle-même en cherchant à chaque épisode un stratagème pour s’évader.

Du coup quand on voit une première saison aussi parfaite on a peur pour la suite car ils ont déjà mis la barre très haute. Mais pas de panique la saison 2 est tout aussi tendue. C’est rare qu’une série joue avec mes nerfs mais celle-ci  je pense qu’elle est de loin une des plus réussie en termes de trames narratives, d’ambiances, de personnalités très imparfaites donc humaines (avec des personnages qui peuvent paraitre sains d’esprits mais qui ne sont pas à l’abri de pêter un cable, un peu comme nous en fait).

 

 

 

 

J’ai adoré cette série et pourtant j’ai été incapable de finir la saison 5, déjà parce qu’on m’a spoilé un épisode (et je peux vous dire ça coupe tout envie de continuer) bon j’ai fait l’effort de reprendre plusieurs mois après même en sachant ce qui allait se passer mais je ne savais pas comment cela allait se faire et bah c’est tellement badass !! Du coup j’ai réussi à finir la saison 4 et commencer la 5. Mais après j’avais mon bac à passer (donc oui ça date sachant que je suis en l3 cette année) et depuis je n’ai pas eue le courage de la continuer, soit parce que j’avais peur que ce temps de pause m’exclut de l’ambiance si je la reprend (je ne sais pas si je suis clair) soit aussi parce que j’ai peur de la finir car c’était la première série que je regardais en streaming qui était en cours de production (je ne m’attaquais toujours qu’à des séries terminer pour ne pas attendre chaque semaine un épisode et la première fois que j’ai commencé à regarder des séries en cours de production c’était avec Breaking Bad). Alors j’ai un peu le sentiment d’avoir grandi avec elle mais bon je n’aime pas rester sur ma faim alors je pense que je vais la finir haha.

 

 

Pour vous avouer je n’ai regardé que la saison 1 (il ne se passe pas grand-chose pour être honnête avec vous) mais c’est le genre de série qu’on peut regarder (comme je le fais actuellement) sans en être assidus vous pouvez regarder un épisode par semaine sans faire d’insomnies pour connaitre la suite.  Mais j’aime beaucoup cette série et je pense que vous l’aimerez aussi si comme moi vous êtes fasciné par le vintage, le passé. J’adore la mode des années 50 (même si cette époque à de quoi faire grincer des dents les féministes et même les miennes). Car je dois admettre que je déteste les personnages masculins de cette série, du coup je les insultes (en plus ça défoule) et parfois j’ai envie de frapper certaines potiches aussi (ok la je deviens trop violente). Il  y en a juste une, la nouvelle secrétaire de Don Draper qui est aussi l’héroine de la série (au début j’avais du mal avec son comportement aguicheuse même si au final on finit par comprendre qu’elle le fait influencer par la société « se trouver un mari sinon pourrir en tant que secrétaire » donc aguicheuse mais purement par stratégie et naiveté). J’aime beaucoup ce personnage car au début elle est niaise (donc insupportable) mais elle s’affirme de plus en plus dans un monde d’hommes et tente de se faire une place là ou aucune femme n’a pu  aller avant elle. J’admire sa force et je déplore la faiblesse de son opposée féminin qui n’est d’autre que la femme de Don Draper (le personnage principal qui est quand même un gentleman mais un gentleman con voila, et d’ailleurs c’est aussi le personnage principal). Sa femme si belle, si élégante, si parfaite qu’elle pourrait jouer dans une pub pour de la lessive (elle était mannequin avant son mariage, et tellement superficielle elle s’est mariée avec Don juste parce qu’ils allaient bien ensemble et qu’ils ressemblaient à la famille parfaite des années 50 avec un sourire Colgate).

C’est aussi la raison pour laquelle je vous conseille cette série malgré son côté sérieux on peut voir une dénonciation du machisme et de l’apologie du paraitre. Je pense qu’une série du même genre mais humoristique pourrait tout aussi bien fonctionner (et je pense qu’elle serait un peu plus attrayante) mais je me délecte des costumes et des décors qui sont hyper travaillés dans cette série (aucun détail n’est laissé au hasard).

 

 

La dernière série que j’ai découverte. Je commençais à en avoir marre des films Marvel et DC comics sans fond. Beaucoup d’explosions avec des dialogues simplets no thanks you. Du coup quand j’ai entendu parler que Netflix avec DC comics allaient produire des séries j’ai trouvé l’idée superbe. Vu que je trouvais que les films manquaient de fonds je me disais que ce n’était peut-être pas le format adaptés pour les super-héros alors que les comics (support original) fonctionnaient super bien car il y avait plusieurs numéros donc plus d’infos sur des personnages, plus d’histoires, plus de profondeur.  Idem pour les dessins animés, j’adorais regarder Batman (surtout les épisodes avec Damian son fils) ou la Ligue des héros. Du coup je me suis maté la première série (qui sera relié avec Jessica Jones et une autre) qui n’est d’autre que Daredevil.

Mon copain l’ai bien aimé mais sans plus et moi j’étais accro un petit moins à la fin de la saison 2 mais je vais la continuer tout de même. Comme je m’y attendais on en apprend plus sur la personnalité du Démon de Hells’kitchen et de              , son passé, ses défauts car oui un super héros à des faiblesses et c’est comme ça qu’on les préfère. Mais aussi son entourage et ses relations, après je trouve ça dommage d’un côté que par la suite certains découvre son identité ça nous enlève ce privilège et ça fait un peu disparaitre son côté mystérieux mais en même temps je pense que c’était important pour faire évoluer ces relations (un moment il y aurait eu un blocage).  La saison 3 promet d’être aussi bien que les deux premières ;).

 

Je vous conseille vivement cette série de Lena Dunham. Réalisé par des femmes pour des femmes et des hommes et c’est ce que j’aime. Le Sex and the City revisité mais en mieux, plus jeune, moins parfaites, plus galériennes, plus de cellulites et moins de complexes. On montre la femme telle qu’elle est, pas de 3 points lumières (plusieurs projecteurs placés autour de l’actrice pour accentuer ou atténuer certaines zones du visage et modifier les traits pour qu’ils soient plus « beaux ») sur Lena comme on le faisait avec Marlène Dietrich pour adoucir les traits de son visage. Non on la montre brut (comme avec les hommes à égalité ce qui est rare dans le cinéma). Et surtout la vie de ses héroïnes n’est pas idéalisées et ça fait du bien de voir du vrai, qu’un appartement ne ressemble pas à un magasin Ikea par exemple, que les filles ça se réveillent sans maquillage, Bref la réalité (et pourtant sans désacralisé la beauté de cette série réalisé par mon modèle féminin : elle rêvait de bosser dans le cinéma avec ses copines de fac (comme moi) et elle a réussi grâce à sa web-série Girls (pas comme moi par contre  mais peut-être un jour haha).

 

Voilà toutes mes séries, je ne pense pas vous faire d’autres articles séries avant un moment car je n’ai plus le temps d’en regarder mais je n’avais pas envie de ne pas parler d’une série que je ne peux que vous conseiller : Real Human (une série suédoise aux couleurs pastels ou des hubots (humanoides) asservis des humains jusqu’au jour ou un scientifique arrive à offrir a une petite bande de robots une part d’humanité. Mais même si être humain apporte les sentiments tels que l’amour on a tous enfouis au fond de nous une part sombre.

Et Dr House, Charmed,…

dr-house

 

Prenez soin de vous et à un prochain article.

 

 

 

Lookbook: Pyjama party #4

Salut mes chats curieux,

J’espère que vous allez bien et que ce début de semaine se passe bien pour vous.

La tenue que nous avons shooté est un pyjama recup’ à la base ce haut de chez Zara sur lequel est écrit « keep away from my boy » (reste loin de mon gars) est un haut de tous les jours recyclé en haut de pyjama et le legging est un simple legging idem recyclé en pyjama. Le genre de vêtements qu’on a tous mais avec lesquels on ne sort jamais avec mais qui reste suffisamment confortable pour en faire des pyjamas.

dsc_0168dsc_0169dsc_0171dsc_0170

 

J’espère que cet article vous aura plus. Prenez soin de vous et à un prochain article.

Pyjama Party le retour #3

Salut mes chats curieux,

 

J’espère que vous allez bien? Aujourd’hui c’est ma rentrée officielle donc ça y est les cours commencent et les soirées entrent copines qu’on a perdu de vue l’été aussi. Du coup dans nos rituels c’est soirée films et comme on finit toujours en pyjama on a décidé de vous montrer d’autres pyjama hyper cools pour regarder des films avec vos potes (nuits blanches) ou juste des films tout seul mais en pyjama 😉

Le premier de cette semaine est un pyjashort un peu loose avec un haut crop top sur lequel est écrit « express yourself » qui vient de chez Decathlon et un short sporty de chez Jennyfer. Le tout avec un brossage de dent (oui oui elle le fait pour de vrai haha).

dsc_0157dsc_0158dsc_0162dsc_0163dsc_0166dsc_0167

J’espère que cet article vous aura plût et vous aura motivé à inviter vos potes pour une soirée film ou série 😉 ou vous aura donner envie de vous mettre en mode cocooning .

Prenez soin de vous à un prochain article.